palazzo-full

Giovanni et Anna de Castelmur

En 1840, Giovanni de Castelmur - âgé de quarante ans et devenu baron en France - épouse sa cousine germaine Anna de Castelmur, de treize ans sa cadette. Elle sera baronne et, à ce titre, impliquée dans les projets de son mari : la restauration de Nossa Dona et l’agrandissement de la maison des Redolfi à Coltura.
Le baron est presque toujours absent, voyageant en France pour affaires. Son épouse, par contre, passe de longues périodes dans sa nouvelle demeure, seule avec le personnel de maison.
Les réceptions et les fêtes caractéristiques de cette société de la haute bourgeoisie sont ainsi réduites à leur plus simple expression, se limitant à la fréquentation de parents, d’amis et de quelques connaissances.

Le baron et la baronne ne sont non seulement extrêmement riches, ils sont également cultivés, raffinés, sensibles au goût de l’époque. Ils ont également consacré une grande partie de leur fortune à des oeuvres sociales telles que école, église, hôpital et autres institutions publiques. Ils feront également une importante donation en faveur de Nossa Dona.

En 1961, sans héritiers directs, les descendants du dernier propriétaire vendront le domaine entier de Castelmur au District de Bregaglia. L’acquisition de ce domaine se veut aussi bien un geste de reconnaissance à l’égard du couple philanthrope que l’assurance que le château, le jardin, l’étable, la remise-écurie, les dépendances demeurent propriété de la collectivité bregagliotte, le District dans un premier temps, puis la Commune de Bregaglia de nos jours.

En utilisant le site web palazzo-castelmur.ch, vous acceptez l'utilisation de cookies et le traitement des données personnelles pour une meilleure navigation.